07240

A table

12 juin 2011

JPEG - 172.5 ko

Le coq nous réveille, il chante fort ce sacripant ! Peut être nous rapelle t-il que nous avons rendez-vous pour le petit déjeuner ! Aga en tenue plus ‘’pacifiste’’ nous acueuil à bras ouverts et nous régale d’un petit déjeuner hors pair.

JPEG - 201.3 ko

Il vit avec sa femme et ses 3 filles. Ici tout est fait maison : Fromage, yaourt, miel, pain, et legumes.
Nous en profitons pour le prendre en photo avec notre appareil afghan. C’est la première photo que nous faisons en Turquie. Il sait poser et ne bouge pas d’un poil.

JPEG - 248.5 ko
JPEG - 153.2 ko

Après ce fabuleux petit-grand-déjeuner nous reprenons la route pour Kayserie.
Une fois sur place nous avons rendez-vous avec le beau frère d’une amie de Molly. Barash, pilote d’avion qui surpris de nous voir arriver avec ce véhicule nous acueuil chaleureusement. Il est au courant de notre problème et en fait sa mission numéro un.

JPEG - 252.7 ko

Nous récupérons les pièces qui viennent juste d’arriver à la compagnie de fret et suivons Baras à travers la ville. Il nous amène chez son ami Mouzafar.
Mouzafar a la mine d’un grand père de famille rêvé, souriant une belle moustache des mains de géant. Le combi le charme, il en fait son affaire.
Nous n’avons que la journée pour tout réparer, a savoir :
- déposer le moteur
- changer les segments
- remplacer joints spi et différents joints moteur
- installer de nouveaux tubes cache tiges de culbuteurs qui sont percées.
La journée s’annonce sous le signe de la clef de 13.
Mouzafar rassemble sont équipe de choc. 5 mécanos de haute voltige au total. Sus aux écrous, c’est parti !
En 30 minutes le moteur attérit sur l’établi, une heure plus tard il est complétement démonté.
Le palpitant du combi a de une calaminite aigüe, les segments complétements usés laissaient passer l’huile du moteur d’où cette fumée bleue Intempestive et sa perte de puissance en montée.

JPEG - 228.9 ko
JPEG - 175.8 ko
JPEG - 192.9 ko

Les travaux ont commencés à 10 heures du matin et s’achèvent à la lueure de la lampe balladeuse. Il est 1 heure du matin lorsque le moteur retrouve son fief d’origine, après avoir subit une sacrée cure de jouvance. Il tourne rond il tourne juste, c’est excellent. Toute l’équipe est ravie, Aurel le premier car sait on jamais ouvrir un moteur en terre inconnue…Diego a tire un super portrait de Mouzafar avec l’appareil photo afghan.

JPEG - 253.1 ko

Il est 2 heures du matin lorsque nous mettons les voiles en direction d’un brin de verdure en dehors de la ville pour établir notre campement.
Les vitesse du bus ne craquent plus tout est Presque trop ‘’parfait’’

JPEG - 128.6 ko


Dans la même rubrique