07240

Combi-Nations

6 avril 2011

JPEG - 36.4 kb

JPEG - 204.2 kb

L’idée a germé en 2008, lorsque Aurélien, alors installé à Kaboul, fait l’acquisition d’un minibus Volkswagen modèle 1967 (une rareté spécialement fabriquée pour le marché Afghan).
Son projet : Le remettre à neuf et le ramener en France par voie terrestre, un itinéraire reprenant l’ancienne route de la soie et traversant l’Afghanistan, l’Iran, la Turquie et le sud de l’Europe, afin de rallier Rochefort-sur-Mer en Charente-maritime.

Au printemps 2011, Aurélien, Molly, et Diego, trois amis éparpillés aux quatre coins du globe se retrouveront pour prendre la route. Au menu : 8500 KM d’asphalte et de pistes plus ou moins praticables, une multitude de rencontres, des paysages magnifiques, mais aussi des pannes, de la débrouillardise et surtout une grande part d’inconnue. Aventure Mécanique / Aventure Humaine. Nous nous hâterons lentement, mais sûrement. L’idée motrice derrière ce périple est de favoriser les rencontres avec les habitants des contrées que nous traverserons, aux hasards des villages et des bords de pistes. Établir des rapports simples avec des hommes et des femmes, dans des pays ravagés par la guerre et mécompris des médias occidentaux.

Ode au voyage, à l’amitié, cette traversée unique donnera naissance à un film vu à travers l’objectif atypique de Diego Ongaro. Photomaton ambulant, Théière mobile… Acteur primordial de ce périple, le bus sera grimé et préparé afin d’accueillir des projets créatifs qui susciteront la curiosité et favoriseront les

Prenez place, départ imminent.

JPEG - 21.7 kb

JPEG - 240.4 kb

44 ans. Version tropicalisée de son cousin Allemand, le doyen du groupe est équipé de fenêtres safari, d’amortisseurs renforcés et de pièces conçues pour résister à des climats très poussiéreux. Fidèle à son premier propriétaire Abdul Jalil, colonel de l’aéroport de Kaboul, il a parcouru 235 000 kilomètres de pistes dans un climat aride, très hostile à la mécanique. Aurélien le rachète en 2008, puis se le fait voler. Après maintes recherches, Kombi réapparaît avant le début de sa restauration au printemps 2010.

Icône des années 60, ces véhicules robustes à l’allure sympathique ont été distribués dans le monde entier. Acteur à part entière du voyage, il est l’élément générateur du projet.

Equipé d’une galerie, son toit accueillera des orchestres locaux. Les musiciens s’y installeront et joueront tandis que nous roulerons au pas à travers le village. Ces petits concerts improvisés permettront de faire partager notre voyage avec les spectateurs qui seront invités par la suite à passer au photomaton. Salle de concert sur roues programmant les musiques traditionnelles des régions traversées : Une image farfelue et réjouissante.

JPEG - 30.9 kb

JPEG - 203 kb

Le bus ne quittera pas l’Afghanistan sans emporter ses racines avec lui. Une Camera Obscura traditionnelle Afghane prendra la route à son bord.

Cet appareil se présente sous la forme d’une boîte dont l’une des faces munie d’une lentille laisse entrer la lumière. Sur la surface opposée vient se former l’image inversée que l’on peut capturer sur du papier photographique. Couramment utilisé à Kaboul pour les photos d’identités, il permettait d’obtenir une série de photo en quelques minutes.

JPEG - 114.3 kb

Le hayon arrière s’ouvrira formant un toit, déployant une tenture unie pour le fond. L’arrière du bus se transformera ainsi en studio photo lors de nos haltes.

Un photomaton pour immortaliser sur papier noir et blanc nos rencontres. Des portraits ethnographiques à la façon des premiers explorateurs. Ici on pose avec son instrument, son outil, l’objet qui caractérise le sujet, son métier, sa passion.

JPEG - 59.2 kb

JPEG - 22.1 kb

JPEG - 40.3 kb

Film d’aventure, journal de bord, le film documentera le périple de nos quatre voyageurs. Capturer le quotidien de la route, les nuits chez l’habitant, les galères, et les projets créatifs cités précédemment. Depuis les préparatifs aux USA et à Kaboul, jusqu’au retour en France, la caméra sera présente tout au long de l’expédition afin de réaliser un documentaire de 52’.

JPEG - 22.2 kb

JPEG - 49 kb

Aurélien de saint André :
34 ans, allie subtilement sa passion pour le graphisme aux voyages. Depuis l‘âge de 24 ans, son métier le fait naviguer entre l’île de la Réunion, l’Afghanistan, la Turquie et la France. Il est maintenant basé entre La Rochelle et les Appalaches aux Etats-Unis, où il a un studio de sérigraphie. Peintre, graphiste, fresques murales, design d’objets et véhicules rétro, il se donne entièrement pour réaliser ses rêves et projets les plus fous.

Molly de saint André :
30 ans, artiste sérigraphiste, professeur de yoga, et interprête de langue des signes, elle passe deux années à Kaboul à enseigner dans une école d’Arts appliqués. Elle lance sa ligne de vêtements sérigraphiés qu’elle imprime désormais depuis son studio près de Boston. Molly coordonne les dates, les concerts et évênements du voyage.
www.mohodesigns.com

Diego Ongaro :
34 ans, réalisateur. Auteur de courts-métrages primés dans les festivals du monde entier (prix Canal Plus au festival de Clermont-Ferrand 2006 pour « Me, My bag and My ball », Grand prix du festival de Milan 2008 en sélection parallèle et mention spéciale du jury des Audi Talent Awards 2009 pour « Rice and Meat »), ses films sont uniques et subtilement décalés. En 2010, il monte dans le wagon Combi-Nations en cours de route avec l’idée d’en faire un film. Il est installé depuis 2007 dans les forêts du Massachusetts aux Etats-Unis.
www.diegoongaro.com

Landry Dunand :
30 ans, graphiste photographe, il découvre et explore avec Aurélien lors de ces années passées à Kaboul les ficelles de la caméra obscura (ancêtre de l’appareil photo). Ses photos montrent la vie quotidienne de ceux qui ont fait le choix d’y vivre et d’y travailler, malgré l’ombre de la guerre. Son travail est exposé en ce moment au centre culturel Français à Bangkok, et a été publié dans de nombreuses revues. Il vit désormais à Bangkok où il vient de terminer la construction de sa maison sur pilotis.
http://tangdunand.blogspot.com

JPEG - 25 kb

Printemps 2010 restauration complète du bus à Kaboul.
Avril/Mai 2011, Démarrage du voyage au départ de Kaboul.

Nous traverserons successivement L’Afghanistan, l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Albanie, le Monténégro, la Bosnie, la Croatie, la Slovénie, l’Italie et la France. L’itinéraire ville par ville sera établi ultérieurement.
Le voyage se déroulera sur environ un mois et demi.

JPEG - 152.3 kb



Dans le même pays - Afghanistan